"Hypocondri'art" - Aurélie Bellon, jeune artiste brignolaise talentueuse, est l'invitée du Musée des Gueules Rouges du 6 février au 26 juin 2016

Publié le 3 Février 2016

Aurélie Bellon, jeune artiste brignolaise talentueuse, est l'invitée du Musée des Gueules Rouges du 6 février au 26 juin 2016. Dans son exposition Hypocondri'art, l'artiste présente sa série des Eat me (traduisez "mangez moi") qui valorise avec ironie une série d'emballages de médicaments remplis de gélules et de comprimés formant des lignes et des combinaisons aux contrastes colorés. Un travail hybride entre sculpture et tableau.

"Hypocondri'art" - Aurélie Bellon, jeune artiste brignolaise talentueuse, est l'invitée du Musée des Gueules Rouges du 6 février au 26 juin 2016
"Hypocondri'art" - Aurélie Bellon, jeune artiste brignolaise talentueuse, est l'invitée du Musée des Gueules Rouges du 6 février au 26 juin 2016
"Hypocondri'art" - Aurélie Bellon, jeune artiste brignolaise talentueuse, est l'invitée du Musée des Gueules Rouges du 6 février au 26 juin 2016
"Hypocondri'art" - Aurélie Bellon, jeune artiste brignolaise talentueuse, est l'invitée du Musée des Gueules Rouges du 6 février au 26 juin 2016

... "Faut-il casser la vitre pour gober en urgence ces petits cachets multicolores ? Faut-il les regarder comme une collection de papillons punaisés à jamais dans leur mortifère beauté ? Quelles sont ces chères pilules que l'on croit reconnaître ? Sont-ce de simple compléments alimentaires sans graves danger ou de puissantes molécules ensachées dans leur coque dorée et sucrée ? Faut-il déjà ranger tout cela au musée et les regarder comme des espèces en voie de disparition au profit d'autres soins nouveaux plus performants ? "... - Texte de Frédéric Frédout, extrait du catalogue de l'exposition.

... "En faisant le lien avec le Musée des Gueules Rouges, la présence de « EAT ME » est tout à fait justifiée par la pellicule aluminium qui met sous vide chaque tablette et qui constitue le font de l’œuvre. Pas question cette fois-ci de pointer les contre-indications du matériaux aluminium mais de rappeler que cette matière permet la protection des soins. Il n'est plus froid ou polluant, il devient l'écrin de notre bien être et cela nous oblige à repenser plus finement nos liens avec les matériaux. Nous voilà obligés de sortir du manichéisme bon/mauvais matériaux et de ré-évaluer subtilement l'usage des différents minerais que nous exploitons et dont nous connaissons leur relative rareté."... - Texte de Frédéric Frédout, extrait du catalogue de l'exposition.

Rédigé par Frédéric Frédout

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :