Cécile Brazilier, invitée par Frédéric Frédout à l'ESADMM

Publié le 15 Mars 2015

Cécile Brazilier est responsable du développement durable à Dédale, agence de production de projets culturels, innovants et durable au service des usagers de la ville et du patrimoine. Invitée par Frédéric Frédout.

De l’activisme à l’urbanisme participatif : quel rôle pour les designers ?

Quid de l’aménagement de l’espace public quand les caisses de l’Etat sont vides ?

Quid de la gouvernance urbaine quand la société civile fourmille d’idées pour intervenir sur l’aménagement de l’espace public et se mobilise ?

Quid des professionnels urbanisme, designer, architectes, paysagistes et urbanistes, dans ce nouveau contexte ?

Et encore quid des designers dans une société qui prend la mesure de ses dérives consumméristes, et qui tend à bannir l’objet industriel ?

Dans ce contexte de l’aménagement (mais aussi dans celui de la consommation) en pleine mutation, il semble que le monde de la création et en particulier certains designers aient parfaitement trouvé leur place.

Emboitant le pas des activistes qui répondaient de manière politique à un système décisionnaire up-bottom, les designers semblent répondre de manière pratique et fonctionnelle en se mettant simplement à l’écoute des usages et des usagers et de leurs besoins d’autonomie.

À partir de l’exemple du Park(ing)Day et des autres mouvements activistes qui ont nourrit la réflexion sur la ville et son aménagement, Cécile Brazilier* présentera les nouveaux modes de fabrication de la ville et le rôle majeur que les créatifs peuvent y jouer.

Cécile Brazilier, invitée par Frédéric Frédout à l'ESADMM

Rédigé par Frédéric Frédout

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :